Pascal Schmitt, l’homme de l’ombre au Cerf

SLI_Pro_296_LeCerf

4 mai 1985, déjà 31 ans que Pascal donne le meilleur au Cerf ! « J’ai été adopté par la famille Husser comme si j’en faisais partie. Je me suis investi sans compter et on m’a laissé carte blanche ! Il y avait une symbiose motivante entre les personnes. Je prône cette cohésion. » m’affirme Pascal avec enthousiasme. De mon côté, j’ai pleinement confiance en lui et il sait comment je fonctionne.

 

Si certains peuvent se demander ce qui retient un Pascal aussi longtemps dans une maison, sa réponse est double. Le produit authentique est toujours au centre de l’assiette au Cerf et c’est essentiel pour lui.  Puis il y a la transmission. « Ma plus belle récompense est d’avoir été dans l’ombre de certaines personnes ! »

Pascal est intarissable lorsqu’il s’agit de parler des autres, du produit mais aussi de ses passions. Il a une relation spéciale avec les fournisseurs lorsqu’il passe les commandes. Il aime parler et nous aimons l’écouter !

« J’ai envie d’évoquer Philippe Jego dont j’ai été le témoin à ses fiançailles et qui a débuté au Cerf avec moi. Il y a aussi Romuald Feger, Sébastien Heterlé et Jean-Yves Roth, Joël Philipps, de vrais rockeurs dont je suis fier d’être à l’origine de la réussite. »

Pascal est généreux de son temps pour former les apprentis mais déplore que 2 ans soient trop courts. 4 ans selon lui  sont nécessaires et je partage ce constat.

« Pour devenir mature en cuisine, nous devons passer par différentes étapes. Notre métier est une discipline rigoureuse et pour réussir, il faut de l’investissement personnel et un amour sans faille et sans limite. » Voilà qui est écrit !

Pascal est un passionné mais ça, vous l’aviez compris !

Pascal est passionné !

Entre deux services, il enfourche son VTT et part à la rencontre des animaux qu’il photographie et des champignons qu’il cueille au gré des saisons. C’est un bon chercheur de morilles. « Je vis la terre et la sens. Les arbres arrivent à me parler ! » Dans la forêt ou sur la mer quand il peut, Pascal canalise son énergie.  « Vivre la nature est essentiel à mon équilibre » affirme t-il avec son beau sourire.

Ce n’est pas un portrait que j’aurai du écrire de Pascal mais un livre ! Ses principales qualités sont d’être sincère, loyal et fidèle, combinées à sa conscience professionnelle et son savoir faire. Cela fait de lui un des pivots de la réussite du Cerf.  Ses défauts ? Il les a tous selon lui !

De mon côté, j’ai envie de vous écrire que l’on a l’équipe que l’on mérite et j’en suis très fier !

Lisez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>