Il était une fois Audrey, sommelière au Cerf

DSC07485Depuis son stage en cuisine et en salle, Audrey est au Cerf comme le bon vin qui se bonifie avec l’âge ! A 20 ans, elle décide de faire une mention sommellerie pour répondre à la question récurrente des clients : Que peut-on boire avec ce plat ?

hotel-restaurant-terrasse-lecerf-juillet-2004-audrey-daniel

Audrey n’a pas oublié son passage en cuisine entourée de Pascal Schmitt et Philippe Jego qui lui ont inculqué leur credo : « Le travail d’un cuisinier doit être régulier en toutes circonstances ; il doit avoir la même application à préparer le repas d’un client que celui du personnel ». Devenue ensuite chef de rang, Audrey se souvient :  » Daniel Krier, le maître d’hôtel de l’époque était mon mentor. Il était d’une grande gentillesse et un modèle de diplomatie que je tente d’approcher un peu plus chaque jour. »

En 2000,  j’ai poussé Audrey à être sommelière ! Elle était hésitante mais je l’ai vivement encouragée dans cette voie. Je lui ai tout de suite fait confiance car je savais qu’elle réussirait par son sérieux et son travail.

Audrey est très rigoureuse dans ses achats. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur le choix des vins mais nous nous complétons bien.  Il faut dire que le vin, c’est aussi ma passion ! Je lui donne des pistes à suivre et la laisse s’organiser. En fait, nous avons des goûts assez similaires.

« J’adore les vins d’Alsace de part leur complexité  et suis fan de riesling ! J’aime les vins secs et droits avec une belle minéralité.  Les touristes confondent souvent les cépages alsaciens et je les oriente avec plaisir » précise Audrey.

Audrey n’a pas d’à priori, elle travaille avec toutes les régions de France parce qu’il y a du bon vin dans chacune d’elles. Je l’incite à s’intéresser aux vins Bio, une approche tout à fait spéciale, et à privilégier les vins de femmes.

Côté transmission, Audrey aime former les jeunes. « Mon rôle est de leur donner l’amour du métier. Je leur montre le vignoble alsacien et les emmène en dégustation. Notre métier est vraiment passionnant mais demande beaucoup d’investissement et de remise en question ».

hotel-restaurant-terrasse-lecerf-2015-pudlowski-audrey-meilleure-sommeliereEn 2015, Gilles Pudlowski  a nommé Audrey dans son guide : Meilleure sommelière de l’année. « J’ai été surprise dans un premier temps puis j’ai été fière d’être reconnue malgré ma discrétion ! » me confie Audrey. De mon côté, j’étais très heureux pour elle et le restaurant.

Audrey est aujourd’hui bien plus que sommelière au Cerf  puisqu’elle gère la brigade de salle. Cela s’est fait naturellement. « Nous sommes une équipe solidaire qui s’entraide. Nous nous entendons aussi très bien avec la cuisine, ce qui mérite d’être souligné ! » lance Audrey avec son sourire malicieux.

Sa plus belle récompense ? Lorsque les clients sont contents, qu’ils ont aimé le vin qu’elle leur a conseillé et qu’ils lui demandent l’adresse du viticulteur : pour résumer, lorsqu’elle a pu transmettre un peu de sa passion !

Longue vie à Audrey au Cerf !

Lisez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>