Clara Husser, ma fille avant tout !

hotel-restaurant-terrasse-lecerf-sept-2015_O2C2162Clara est l’ainée de mes 3 enfants, la grande sœur de Mélina et de Luca. Elle ne se destinait pas vers une carrière dans la restauration. Après des études de médecine écourtées, Clara est entrée à l’école Hôtelière d’Illkirch pour faire un BTS Responsable de l’Hébergement. La gouvernante de notre Hôtel est partie et Clara l’a remplacée naturellement. «  Je suis arrivée avec un regard neuf et je me suis investie dans ma mission. Maman me guidait à distance. J’ai mis en place des procédures, modifié l’organisation du travail dans les étages, supprimé les plannings papier au profit de l’outil informatique… Changer les habitudes n’était pas facile, la plupart de l’équipe m’ayant connue petite fille ! » me rappelle Clara.

Mélina nous a rejoint à son tour en 2009. Clara a alors pris en charge la comptabilité, essentielle pour une bonne vision des coûts. « J’appréhendais un peu l’arrivée de ma soeur, craignant nos relations de travail. » me confie Clara.  « Mais finalement, cela s’est toujours bien passé ! Nous sommes proches et nous nous complétons. C’est un précieux avantage ! »

Le site internet était aussi devenu son cheval de bataille, un des piliers de notre développement. Il se devait d’être attractif et de pouvoir être administré sur place. Nous avons fait la promotion de nos chambres différemment en pratiquant le yield management selon les saisons et l’activité. « Une petite révolution » renchérit Clara.

Depuis un certain temps,  je préparais la suite dans ma tête et favorisais les concertations familiales. Mes filles n’étant pas en cuisine et Luca ne souhaitant pas y aller, je cherchais la meilleure solution pour notre maison. Joël Philipps a été une évidence pour chacun d’entre nous. Mes 3 enfants l’ont connu pendant 8 ans au service du Cerf. « J’avais gardé le souvenir d’une garçon agréable, travailleur, honnête, sincère et surtout très motivé alors que je le voyais se présenter à tous les concours ! » me dit Clara.

J’apprécie d’autant plus la complicité que j’ai avec mes filles depuis que j’ai pris du recul avec l’arrivée de Joël. « Tu es beaucoup plus détendu, disponible et ouvert. Tu as pris de la hauteur comme tu le voulais »  me lance Clara.

IMG_2763

Je laisse à ma fille,  cette femme qui me sourit, maman de mes 2 petits-enfants, conclure son portrait : « Ce n’est pas si terrible que l’on croit de travailler en famille. Il faut juste savoir composer et faire la part des choses. »

 

Respect !

Lisez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>