Joël Philipps : l’aventure au Cerf, un an après…

 

Joël Philipps

Après 8 ans passés au Cerf de 2003 à 2012, j’ai poursuivi mon chemin pendant 2 ans chez Romuald Fassenet, Meilleur Ouvrier de France dans le Jura devenu mon mentor. C’est alors que j’ai eu l’opportunité d’ouvrir notre restaurant « Esprit terroir » à Strasbourg  avec ma femme Sarah où nous avons obtenu une étoile 6 mois après l’ouverture. L’histoire ne faisait que commencer.

J’ai cherché conseil auprès de Michel en lui expliquant que la taille de notre restaurant strasbourgeois ne suffisait plus à satisfaire mes ambitions et que j’avais envie d’aller plus loin. Il m’a alors fait une proposition en or, m’associer a ses deux filles Clara et Mélina pour former un trio prometteur.« Fonce, c’est l’opportunité de ta vie » m’a affirmé Sarah avec enthousiasme. J’ai mesuré l’enjeu de cette décision qui devenait l’aventure de ma vie et j’ai dit OUI !

Le 16 janvier 2017 a marqué les esprits au Cerf

Nous avons annoncé la grande nouvelle à la profession, à nos collègues et amis, aux clients habitués du Cerf : ma succession en cuisine aux côtés de Clara et Mélina en charge de l’hôtel, la gestion et la communication de la maison. Mon unique ambition est de réussir ce challenge. Je me suis couché heureux ce soir là. Les clients m’avaient témoigné leur soutien et j’avais hâte de tout donner.

Déjà un an !

J’ai pris mes marques dans les meilleures conditions grâce au soutien de l’équipe et la confiance de Michel. Il souhaitait que je continue l’esprit du cerf tout en y ajoutant une touche contemporaine. Mes amis Pascal, fidèle bras droit depuis plus de 30 ans et Yannick, chef pâtissier de la maison, m’ont aidé et orienté pour que tout se passe au mieux. Audrey, la sommelière, m’a présenté les clients réguliers et leurs habitudes. Clara et Mélina m’ont tout de suite fait confiance. Nous sommes proches et sur la même longueur d’onde. C’est un bonheur de travailler avec elles. Aujourd’hui, toute l’équipe adhère à mes ambitions et cela me permet d’avancer chaque jour un peu plus.

Mon ambition : faire partie de l’excellence de la gastronomie française

Je présente cette année le concours du Meilleur Ouvrier de France. Je le fais pour moi, ma famille mais aussi pour le regard des autres. J’ai envie d’apporter ma contribution à la Gastronomie alsacienne. La transmission est essentielle pour faire perdurer notre métier… J’en profite pour remercier Sarah et ma fille Nelya pour leur soutien au quotidien. Elles sont ma plus grande source d’énergie.

Clara, Mélina et moi souhaitons, tout comme les autres générations, marquer notre empreinte au Cerf. J’aimerais avec le temps que les étoiles brillent au dessus du Cerf pour bien l’éclairer !

Lisez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>