Antoine Mack, 2ème au trophée Marcel Le Servot

Antoine

Antoine a fait partie des 6 candidats sélectionnés en France pour concourir au Trophée Marcel Le Servot. Ce concours était organisé par les cuisiniers de la République Française à l’école Ferrandi, sous la Présidence de Philippe Etchebest et de Guillaume Gomez. Comme vous le savez, j’ai « l’esprit concours ». C’est donc avec enthousiasme que nous avons travaillé, Antoine et moi, pendant plusieurs semaines…

Dimanche 24 juin à 9h

Nous sommes partis dimanche dernier en direction de Paris. Après avoir déposé lematériel et la marchandise, nous étions conviés au cocktail au restaurant « aux 3 Présidents » d’Eric Duquenne pour le tirage au sort des postes de travail et le briefing des candidats. Antoine s’est vu attribuer Gaëtan comme commis pour l’accompagner durant les 4h30 d’épreuve.

Guillaume Gomez, Philippe Etchebest, Antoine Mack, Joël PhilippsLundi 25 juin à 6h30

Guillaume Gomez, le chef du Président de la République, a accueilli les candidats. «  Il nous a tout de suite mis à l’aise. C’est très agréable qu’un Meilleur Ouvrier de France soit aussi proche de nous » me précise Antoine plus détendu.

Antoine est entré en cuisine à 8h30. C’était stressant de mon côté car je ne l’ai plus revu jusqu’à la fin de l’épreuve. Il a réalisé un lieu jaune farci au chorizo et pimentos, bayaldi de légumes confits, cromesquis de pommes de terre et sauce beurre blanc aux algues, selon les exigences du sujet. En dessert, il a préparé un moka revisité au chocolat.
Le jury était composé de 20 MOF : c’était très impressionnant ! Pendant l’épreuve, un jury technique de 6 MOF a observé le travail de chaque candidat, en vérifiant la propreté, l’hygiène et l’organisation de son poste.

Lundi à 17h30

« Tout s’est bien passé, encore mieux qu’à l’entrainement !  » m’a aussitôt confié Antoine ; juste un petit problème avec la meringue qu’il avait du refaire, sans que cela ne le déstabilise. Nous avons ensuite été conviés à l’hôtel Marigny à deux pas de l’Elysée pour la soirée de clôture. L’attente jusqu’à la proclamation du résultat fait partie de l’aventure d’un concours, ainsi que les rencontres avec le jury et les chefs…

Puis le rideau s’est levé et Antoine est monté sur la 2èmemarche du podium ! Son plat a obtenu la meilleure note « avec une parfaite cuisson du poisson, le bayaldi de légumes original dans sa forme, la sauce vive, une belle décoration et un dressage réussi » selon Philippe Etchebest  qui a regretté que le dessert manque de café et de croustillant. Antoine s’est également fait remarquer pour sa parfaite organisation et son hygiène en cuisine.

Je suis très ému du classement d’Antoine. J’avoue l’avoir poussé à bout lors des entrainements avec « une méthode à la dure ». L’objectif est ne pas avoir de regrets mais il était important qu’il se fasse plaisir avant tout. Son résultat est une belle récompense pour lui, ses parents qui l’ont suivi de très près dans cette aventure, mais aussi pour le travail de toute l’équipe du Cerf qui l’a aidé et soutenu durant toute sa préparation.

Nous avons repris la route du retour fiers et heureux !

Joël Philipps

Lisez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>